Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Jean-philippe  Nom  
 Age  0  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Tourisme  Durée du séjour  indéfini
 Date de départ  23 AOUT 2008   Note: 5/5 - 6 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Jean-philippe ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Guyane française
 Date du message : 25/04/2010
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Accroché aux rideaux


Samadi 24 Avril et dimanche 25 avril

Dans le cadre du festival « Les trétaux du Maroni » divers stages (et non pas stages d'hiver) sont organisés. En parcourant le programme, l'activité « Cirque : Tissus » me tape dans le nez rouge. Non, ce n'est pas une activité de couture dans laquelle on confectionne des costumes, ou un atelier dans lequel on apprend à chausser et lacer ses chaussures pointure 59 le plus rapidement possible.
C'est cette activité artistique, donc souvent présentée par des femmes, qui montre une personne monter et descendre sur un grand morceau de tissus accroché au plafond en faisant les figures les plus folles.
Arrivés sur scène nous voyons l'animateur du mini-stage, Willie, un colombien à l'air... très danseur...Sophie et ses côtes en morceaux restés à terre, nous assurent la traduction des consignes données en espagnol par notre acrobate. Rapidement repéré dans le groupe -je suis le seul gars- je suis baptisé John.
C'est un stage qui se fait sur les deux jours, plus de deux heures par jour. C'est très vite physique et les sensations arrivent elles aussi très rapidement. Monter et descendre ne posent pas vraiment de problème même avec différentes techniques. Mais dès qu'on doit faire des grands écarts, des « Jésus Christ », des espèces de cohons pendus et leurs variantes ça devient vraiment plus intéressant!... Les deux figures qui me resteront sont le « Spiderman » en descendant et « l'ascenseur » qui rate un étage. Le premier fait mimer une descente tout en contrôle sur les fils la tête en bas, façon Spiderman. Le second, comme le premier par un système de placements/enroulements des tissus autour du corps me place la tête en bas. Par un léger écartement des genoux je tombe d'un bon mêtre et suis retenu par les entrelacs. D'après les cris des gens restés au sol quand je l'ai fait la premiere fois et ma vision de saut à l'élastique sans élastique : l'effet est garanti!
Le stage se fini par un enchainement de figures à deux sur les tissus avec Willy genre je te tiens, je te tiens plus, accroche toi, accroche moi...très fun mais épuisant!
A la fin du stage Ernesto, un adhérent actif de « Palhaço » (prononcer paliasso ; « clown » en portugais), la compagnie de cirque de la ville, viens me voir et me dit : « -tu sais on a des tissus au chapitau et ils sont un ou deux à bien aimer aussi, si ça te dit tu passes et tu continues à t'entrainer avec eux ou tout seul... »
-Heu, ouai on verra..!

En tout cas j'ai aussi appris un truc : ma compréhension de l'espagnol est vraiment plus limité à 5 mètres de hauteur avec la tête en bas et les bras tétanisés...


25042010Jean-trelacs955473973

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Laisser un commentaire