Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Jean-philippe  Nom  
 Age  0  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Tourisme  Durée du séjour  indéfini
 Date de départ  23 AOUT 2008   Note: 5/5 - 6 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Jean-philippe ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Guyane française
 Date du message : 16/11/2008
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Kite à faire du sport...

 

Vendredi 14 Novembre


13h il fait beau mais vraiment lourd (genre le 35°, ressentit 40)

14h il fait moins beau

15h le temps s'est dégradé mais ça se maintient

16h c'est bon j'y vais, c'est mon heure, j'y crois. « Je n'sais pas ou je vais, oh ça je n'l'ai jamais bien su mais si jamais je le savais je crois bien que je n'irai plus. » Mes baskets m'emmènent sur la piste de vampire. Mince il pluviotte, enfin un pluviottage d'ici, donc déjà un truc costaud. Si je commence par dire que c'est déjà une pluie de malade je n'aurais plus de qualificatifs pour la suite... Puis ça se calme un peu. Tiens, je suis bien motivé pour pousser jusqu'à 'terre rouge' (la première plage que j'ai visité en Guyane, séquence émotion!). Je sors de la piste, la pluie reprends un peu plus fort. Mes baskets m'ont soufflées que si ça s'étaient calmé juste avant ça allait se reproduire. Alors je continue pépère.
Je pense que je vais les étrangler avec leurs propres lacets! Plus j'avançais plus il pleuvait. Plus il pleuvait plus j'étais obligé de fermer les yeux. Plus j'étais obligé de fermer les yeux moins je voyais ou j'allais. Moins je voyais ou j'allais moins je voyais les profondeurs des énormes (f)lacs qui s'étaient formées, plus j'avais les jambes (jusqu'aux épaules) mouillées ; les bras un peu aussi, mais la c'était de la sueur... Sans savoir ou était 'terre rouge' exactement j'ai rebroussé le fleuve, heu le chemin. Je saurais plus tard que j'étais encore à 4,5 kilomètres. Arrivée comme un extraterrestre à la maison, le regard d'horreur d'Aurore en disait long.


« Aurore je peux prendre ta voiture demain pour aller faire du kite-surf sur Awala? »


14112008Jean-Guy955473973



Samedi 15 novembre


Prendre ma voiture pour aller sur AWALA-YALIMAPO c'est un peu comme faire courir un steeple chase à mémé ; un véritable défi! Je laisse le chariot à mémé. Je prends sa fiesta (prochainement retraitée aussi).

Arrivé à destination, je laisse passer la demie heure guyannaise et commence à me demander si c'est bien là, aujourd'hui etc... Il fallait attendre la double demie heure Guyannaise, bref.
Des planches, des voiles, des fils...cooool! Ça me rappele le parapente.

« Jean-philippe tu n'as pas de lunettes? -nan - de la crème solaire? -heu nan ». Je l'ai presque entendu : « Oh, le boulet ! ». Il me donne des vieilles lunettes à lui, cool, elles sont trop moches mais j'aurai pas tout perdu si j'aime pas ou j'arrive pas à jouer!

On commence par faire du cerf volant avec les voiles, on commence avec un petit 7 m². On joue en restant sur la plage, quelques consignes de sécurité, apprentissage du montage ; la fin de journée arrive. On va mettre en pratique en mer, ce qu'on à vu sur le sol humain, celui des gens qui marchent. Et ben, sur le sol humide, celui des poissons qui nagent, c'est pas le même jeu! On se mets sur un coté, tiens, d'une main, la voile à bonne hauteur dans la 'fenètre' et on s'éloigne de la plage. Le retour se fait pareil mais sur l'autre coté. C'est la nage orienté.

Un courant énorme nous entraine à chaque fois très loin de là où on est parti. Les conditions ne sont pas idéales mais « quelle grosse marade! »


Ronan, celui qui m'a donnée les lunettes, le président de l'asso, et accessoirement un prof d'EPS : « C'est pas toi qui cours comme un fou? je t'ai croisé. ». Beuh! Nan, même pas vrai! D'où il tient ça!?

15112008Jean-Guy955473973

Dimanche 16 novembre

Allé je trouve la motivation pour me lever pour faire du kite surf...elle est dure la vie quand même... Je fais le trajet en 4/4...non, je n'ai pas fait d'infidelité à ma titine, je ne l'ai pas 'tunninguée', je n'ai pas craqué en m'achetant le dernier 4/4 à la mode Guyanaise, non je ne l'ai pas volée à des voleurs, louée, faite apparaître par magie, construite, troquée, imaginée, ...mais covoiturée, et quitte à le faire autant choisir une bonne caisse! Un petit Mitsu qui va bien, je gagne au bas mot 20 minutes sur le trajet

On fait les vrais kite-surfers on va voir les profs et on parle technique, matos, et spots de glisse. On prends le matos pour l'emmener sur la plage, là on parle plus trop!

Ce matin au programme : nage orientée, nage tractée et on chausse la planche. Bon ça perso je suis pas sur qu'il nous lache avec la planche à ce cours..mais on les a prises alors peut-être que quand même...
La nage tractée c'est un peu plus compliqué que la nage orientée. On va faire des 8 dans le ciel, soit sur notre gauche, soit sur notre droite pour nous faire embarquer. Et ça embarque! À chaque fois qu'on forme une boucle on se sent soulevé. En fait c'est pas que de la sensation, la thèorie on l'a laissé dans les chaussures. En position super man, on est vraiment sorti de l'eau grace à la traction du vent dans la voile.

Ça se passe vraiment bien, en plus les sentations sont là. Faut que je continue ce sport!

Malheureusement notre entrainement intensif du week end s'arrête ce matin. Les conditions vont être les mêmes qu'hier (c'est mes baskets qui ont dit ça? Parce que des fois elles se trompent...), donc un temps l'après midi pas top pour kiter.
Adhésion à l'asso (
http://www.everyoneweb.fr/ouestkite/)et retour en 4/4.


En rentrant pour manger quoi de mieux que de se mettre les pieds sous la table pour un bon repas. Yanis (joueur de capoiera et de salsa) et Sylvie sa copine (joueuse de salsa) sont venus manger. Aurore a fait un coq au vin...Très très bon!
Il a fallu finir le repas en beauté, alors on a fait sauter le bouchon d'un pot de confiture. Ouai, on est comme ça ici, on n'hésite pas! Plus que 3.

On embarque tous dans ma Roll's direction 'TerreRouge' la première plage qu'on m'a montré quand je suis arrivé à saint laurent. Enfin je vais y retourner! Excellent, y a un peu de monde mais on s'y attendait. Des gamins et ados jouent dans un arbre qui surplombe le fleuve et sur une corde accrochée. J'veux jouer!

Un concours de montée de corde se fait officieusement, dans une ambiance bon-enfant. Un amérindien monte, un noir-marron monte... Pour moi y avait dans l'air une espèce de provoque genre : « Et y sont où? Et y sont où Et y sont où les petits blancs...! ». Jean-phi représente! Je me suis un peu incrusté ; vraiment dans l'idée de montrer que les blancs aussi peuvent le faire. Je monte et redescends, histoire de montrer la gestion de la corde sans l'aide des pieds, c'était dans les règles du concours. C'était assez particulier comme moment.
Après avoir fait le foufou dans l'arbre encore un peu, à la nuit tombante on rentre à la maison. On refait la scène dans la voiture, chacun y allant de ses observations, et remarques. Quand d'un coup ma titine mes donnes des signes avant coureur de..trop tard. En panne. Arrivée à 200 mètres de la maison, en plein tournant, dans la nuit, j'essaie de me caller sur le coté avec l'élan qui me reste...la voiture a crié rouge qu'elle manquait de je n'sais pas exactement quoi...ça fume sous le capot... C'était pourtant presque une journée idéale.

Yanis me remorque sur les 200 mêtres restant. Je passe dans mon histoire le coup ou je me retrouve au milieu de la route en tirant le frein à main d'un coup sec et en claxonnant comme un malade pour avertir Yanis de stopper, j'avais pas mis la clé et le némane s'était enclanché... On osculte à la lampe frontale et on trouve que c'est le liquide de refroidissement qui manque. Ba, il est parti ou?! Le problème maintenant va être d'en trouver... un dimanche soir, à 19h, à Saint Laurent du Maroni..! Ouf, on en avait tous. On verse, ça bouillonne un peu. On attends un quart d'heure histoire de...je veux savoir mais j'ai pas envie de tourner la clé de contact dans le vide, synonyme d'un problème autrement plus grave...Arrive le moment de retourner à la voiture, parce que faut savoir quand même. Savoir si demain il faut prévenir d'un éventuel retard...Je ferme le capot, prends la place du pilote, clé au contact...Je tourne, le moteur tourne, ouf.... 
Ça sera 'presque' une journée idéale.

Je branche l'ordinateur. Un mail qui m'annonce que je vais pouvoir bénéficier d'un aide financière au titre de l'Aide à la Mobilité Géographique. Des tunes, trop cool!! ça me paiera peut être les futures réparations à faire sur mon bolide... Y a certainement d'autres bonnes nouvelles dans tous ces mails, je cherche...pff écran noir. Ordi éteint. ?? « Ah m....p...., fais ch...., c'est quoi ce b....., nan relou.. ». J'essaie de rallumer. Rien. Ordi mort. J'ai rien vu venir, j'ai rien fait de plus ou de moins que d'habitude...Rhaaa,... toutes mes photos.... « Aurore, ton ordi s'est éteint!? - nan [..] - en plus y a toujours de la lumière »
Pourquoi, comment ça s'est éteint ? Ou, qui, combien pour réparer ? C'est quoi cette journée pourrie!
Au bout d'une ou deux minutes le dignostique était posé : la coupure d'éléctricité. Aurore était sur la batterie, le disjoncteur affichait seulement quelques prises de coupées.
Ouf, ça redevenait une journée idéale.


16112008Jean-Guy955473973



Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Aurore

le 22/11/2008 à 16:56:20

Jean Philippe (tente le judo, la salsa, le kite, la capoeïra)...voila, les choses sont claires maintenant!!!

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Philippe

le 22/11/2008 à 17:01:19

Waou...un commentaire de Aurore!!! Oui, oui c'est bien elle...la seule l'unique qui est présente en photos dans d'autres messages...

Ouai donc c'est clair, je crois que je fais vraiment tout ce que je peux pour fuire la maison !!

Répondre à ce commentaire

Par Aurore

le 22/11/2008 à 17:13:50

RDV lundi, 11H30 à mon bureau, on verra ce qu'on pourra faire. Il n'y a pas de problèmes J.P....rien que des solutions (vas y répète!!)

Répondre à ce commentaire

Par Aurore

le 22/11/2008 à 21:53:59

RDV lundi, 11H30 à mon bureau, on verra ce qu'on pourra faire. Il n'y a pas de problèmes J.P....rien que des solutions (vas y répète!!)

Répondre à ce commentaire

Par furtif

le 24/11/2008 à 01:48:43

Bon toi tu t'amuse bien la_bas et tu raconte t histoire mais moi il me faut une journée pour lire un message....alors molo sur la longeur^^
gros bisous


Répondre à ce commentaire

Par jean-philippe

le 24/11/2008 à 02:04:15

Excellent!! tu as la journée du 20 Novembre pour toi!!
Gros bisous mon gros...et encore désolé ...!hihi

Répondre à ce commentaire

Par Brice de Nice

le 08/12/2008 à 22:54:11

Aaaaah Jean phi, d'où te viens ce styyyyle iiiiniiiimiiiitable au kite ?

Répondre à ce commentaire

Par jean-philippe

le 09/12/2008 à 02:35:07

J'm'appelle jean-phi jsuis passé par nancy, la-bas c'est plutot le ski
Jsuis kiteur d'guyane ascendant iguane
J'connais hyper Bob Marley, j'adrore Awala, et j'porte un slip Obama

...

Répondre à ce commentaire

Par El charengero

le 11/12/2008 à 21:17:52

Ouais t'avais presque la réponse...AH c balo !! ;-) Bon ok j'arrete...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire