Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Jean-philippe  Nom  
 Age  0  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Tourisme  Durée du séjour  indéfini
 Date de départ  23 AOUT 2008   Note: 5/5 - 6 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Jean-philippe ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Guyane française
 Date du message : 09/10/2009
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 la Rn1 en 3D

 

Vendredi 9 octobre

Ce midi je vais au Lycée 1, mais pas pour bosser, pour manger!

En fait il y a un restaurant pédagogique, ce sont les lycéens qui font à manger et servent afin de s'entrainer à passer leurs examens de fin d'année.

Au menu :
Amuses bouches
Crème de poivrons
Filet de b½uf en croûte, croustilles de banane plantin et patates douces
Crème renversée au caramel et gingembre, Croquant de sésame, Sorbet citron
.

Un autre monde! Où suis-je!? Heureusement que je suis dans l'enceinte du lycée et que les murs et les gens présents replacent le cadre.
Un menu à ne plus se lever l'après-midi...
Petit couac dans l'potage : le filet de boeuf, comme toutes les viandes rouges, a rendu 'du jus' après la cuisson ; lors de la découpe en face de nous, la croute a bu le jus et devenait à chaque entaillade un peu plus rougeatre et un peu plus imbibée, jusqu'à devenir une bouillie sans nom d'une couleur assez peu appétissante.
N
ous sortons calés comme un pied de table vers 15h, cet aprèm' on travaille pas.
Le pire c'est que pour ce bon repas nous avons payé 8 euros..! Ce qui est bien aussi c'est que je devrais y retourner plus souvent maintenant que j'ai le plan! Et ce, pas plus tard que la semaine prochaine avec mes collègues!

9102009Jean-Glouti955473973



Samedi 10 et Dimanche11 octobre

La nationale une, route reliant l'est à l'ouest, se fait à 110Km/h environ bien qu'elle soit limitée à 90 ; et 50 à Tonate, où il y a le radar.

L'idée est venue de faire cette route, si souvent empruntée et jamais rendue aux yeux des visiteurs trop pressés, un peu moins vite.

Le plan est donc d'aller jusqu'à Kourou en passant par les villages, criques, restos et autres petits endroits que nous snobons de l'intérieur de nos carrosses.

La première étape incontournable, presque celle qui a motivée la balade : la pizzeria de Sinnamary. Pizzas énormes, excellentes et pas trop chères. Première fois de ma vie que je ne finis pas ma pizza!

Après être passé dans le magasin d'artisanat amérindien nous reprenons la route le ventre plein.

Premier arrêt au « Pied dans l'eau » au rond point de Sinnnamary. Endroit sympa, et le temps d'un flash, un vieux gros métro aux cheveux longs sort de la maison, que nous croyions être le siège d'une association, en nous meuglant dessus.
C'est une propiété privée, nous n'avons rien à faire là... Ok, l'ogre pas de violence c'est les vacances!
On the road again, en 'meumeumant',

Arrêt à la « Savane Manuel ». Le jeu c'est de la construire soi-même ou quoi? En fait, surement! Après avoir tournés sur plusieurs chemins de terre et être tombés dans des culs-de-sac, il doit falloir se la construire, mais personne n'a encore prit le temps de le faire.

Sur notre parcours, arrêt à Paracou, impossible de s'y baigner pour un coté. De l'autre coté de la route c'est plus sympa : pique nique et trempette en eau trouble possible.

En prenant un des chemins appartenant au centre spatial, nous arrivons à Malmanoury. Endroit retiré, calme et joli où la baignade doit être possible. Mais la devise : « si tu n'y vois pas ou n'en vois pas, n'y vas pas » nous a gardé au sec.

La nuit tombe et nous croisons une seconde crique Malmanoury, accueillante mais où il n'est pas possible de se baigner.

Nous connaissons maintenant assez bien Kourou pour retrouver facilement notre petit paradis au milieu du village amérindien ; Taliko. Avant de dormir à fleur de plage, je poursuis mes recherches de ce restau où l'on mange d'excellents mixes entre salades et pizzas ; sans succès.
Nous suivons les traces du 'Mille pattes'. Avant de quitter cette villégiature nous allons dans cet endroit unique et insolite pour la guyane, le bowling. Sophie y étrenne ses premières quilles.


Bercés dans nos hamacs, nous cauchemardons presque d'un lit dur et froid.


Nous nous stopons rapidement sur la route du retour pour voir de plus près le centre Kalawachi. Ce n'est pas une usine de moto, non. C'est un musée. Il est fermé pour le moment. A coté se trouve un endroit pour dormir. Nous gardons cet endroit en tête pour un prochain road trip.
Nous faisons halte à la crique Soumourou. Beaucoup de brésiliens, nous y attendent(?). Crique très jolie, concurrente directe de la crique Morpio, située à quelques centaines de kilomètres tout de même.

Plus loin arrêt au feeling ; un chemin qui inspire et c'est partie pour un quart d'heure de piste. Pour au final faire une petite balade en forêt et faire une jolie rencontre.
Retour du coté de Sinnamary, à la maison de la nature autrement appelée « Pripri de yiyi », site naturel protégé. Aujourd'hui simples visiteurs mais gageons que nous reviendrons ; possibilité de balades à pieds et en canoés. Nous admirons tout de même le point de vu du haut d'une tour-perchoir.
Enfin à quelques dizaines de kilomètres de Saint Laurent, la crique d'Organabo est notre ultime étape. Equivalente à ce qui peut se faire de plus joli dans le genre en Martinique. Eau vive traversant plusieurs cuves rocheuses, laissant la place pour se reposer sur les plates-formes en pierre chauffées par le soleil. Assurement un des très beaux endroits en Guyane.


1011102009Jean-Guy955473973

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Une jalouse....

le 08/11/2009 à 20:23:10

Je suis verte... Tu as donc goûté aux pizzas de la meilleure pizzeria de Guyane...... :-(
J'espère que tu as quand même eu une pensée pour moi !!!! ;-)
Bizzz...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire