Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Jean-philippe  Nom  
 Age  0  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Tourisme  Durée du séjour  indéfini
 Date de départ  23 AOUT 2008   Note: 5/5 - 6 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Jean-philippe ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Guyane française
 Date du message : 01/05/2009
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Un grand spectacle

 

vendredi 1 mai

Ce que je n'ai pas dis c'est que l'ensemble des stages se fait à l'occasion d'un festival des Arts et de la scène : « Les trétaux du Maroni ».
Pour profiter encore des ateliers qui se font à cette occasion je m'inscris, car oui les places sont limitées et des gens veulent y participer, à « l'atelier de danse : body language et teatro do movimiento pour danseurs et comédiens »...C'est risqué, non ça semble très risqué ; ça doit durer 3 heures...
Pour résumer, on a fait des formes carrées par terre avec nos pieds et avant ça on a écouté un mec nous parler ( en Brésilien, c'était vraiment l'intérêt principal) de l'energie de notre corps et de notre espace. Espace plus ou moins proche, lui étant très, très haut perché...Je suis parti à la première pause, au bout d'une heure et demie quand même.

Sinon j'ai été spéctateur aussi j'ai assisté à une pièce de théatre amateur (mon ancien voisin, celui qui m'a la premiere fois amemé de Cayenne à Saint Laurent, jouait dedans), c'est « Art » de Y. REZA : Super!

J'ai aussi assisté à du théatre pro : « un marmonneur Providentiel? Je suis un gueuleur » (oui c'est le titre!) de H. DELUGE. Outre une excelente performance de comédien, j'ai peur de ne pas savoir écrire ce que j'ai vu alors je vais simplement réécrire et laisser parler, de lui même le commentaire de la plaquette du festival : « Ce spectacle traduit la négritude non dans un acte de culpabilisation collective, mais bien comme l'invitation franche et risquée d'emprunter le chemin de la 'repensée' ». Cette pièce à pour texte de base les écrits d'Aimé CESAIRE ( poète et homme politique Martiniquais).
Un public averti en vaut deux, j'étais un peu seul...


« T'as entendu...-oui j'en ai entendu parler.. »
« T'as vu...- nan, j'ai pas encore vu mais j'en ai entendu parler... »
« T'y a été, c'est trop bien...- nan pas encore mais on m'a déjà dit.. »
L'évènement, car oui c'en est un est dans toutes les bouches : l'agrandissement du SuperU. Cet évènement fait parler de lui car il fait doubler la taille de l'ancienne « petite surface ». De nouveau rayons apparaissent et avec eux nous espérons de nouveaux produits. Le hic c'est que comme dans toutes les grandes villes, la grande surface va concurencer déloyalement les petits chinois (ouai ici ils sont chinois..)

Bruno(...), pourrait le dire comme ça :

Une avalanche de hamacs en façade
Opulence affichée, comme une barricade
Petit homme aux yeux bridés, à la blouse bleue
A l'accent de très loin... épicier chinois.

Il vend de tout pour se faire du beurre
Des clopes, des fruits, d'l'alcool et du porc
J'l'aime bien, il est sympa... même s'il me vend des fois
Le pâté "Olida" au prix du meilleur foie gras.

L'SuperU d'en face, fait la grimace
"Qu'est-ce qu'il fout ici ?
Qu'il retourne dans son pays
Ouai c'est voleur et compagnie
Et c'est comme ça en Guyanie !"

Weicai s'en fout, il gagne plus d'argent
Même madame Pinas des Cultures, là bas, vient chez lui maintenant.
Certains contiennent leur colère, seulement le tolèrent
Car il à toujours des bierres, même quand l'SuperU à bouclé son inventaire.

Weicai regrette qu'on le confonde avec
Le suriname en arme à la haine vagabonde
Est-ce que toutes les brésiliennes s'marient pour des papiers...
Et Peut-on affirmer que-tous-les-indiens-picol...

L'SuperU d'en face attire le client
On vend des produits français, nous, des produits bien d'chez nous !
Oranges d'Espagne... bien d'chez nous !
Nems et lasagnes... bien d'chez nous
Et Pain de campagne... bien chelou... !

Quelqu'un a brûlé l'épicerie d' Weicai
L'SuperU, bien sûr, a un alibi
Il se réjouit et se frotte les mains
"Sans Weicai, je vais faire fortune, c'est certain !"

A la place d'Weicai, on voit de loin
Un plus grand SuperU : 60 magasins...
SuperU l'a dans l'U, il a plus d'client
"Mais bordel, SuperU, c'est français !... Pourtant."

L'SuperU maintenant, regrette son vieux concurrent
Il a compris, oui mais trop tard, que l'ennemi, c'est pas Weicai
Mais les grands qui mangent les petits
Les grands qui mangent les petits
Petits comme Wei'qui?... et 'fèssi' comme lui : tant pis pour lui !


Et comme si cela ne suffisait pas agrandissement du Toucan! Le Toucan est LA librairie de la ville. Toutes les institutions et associations y passent leurs commandes...pour combien de temps encore?... Et pourquoi pas la Carambole aussi grande que Banette! Le stade A un nouveau Parc des Princes! L'EHPAD un gériatrique parc! La Goëlette 3 étoiles! Balate centre balnéaire! Les rues de la ville le nouveau circuit de Monaco! La forêt des Malgaches un parc d'accro-branche! L'APADAG un INJS! Léon BERTRAND président!

Saint Laurent bientôt mégalopole et capitale du monde de la Guyane!

1052009Jean-Guy955473973


Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Elise

le 17/05/2009 à 02:45:30

J'connais vraiment pas ce Bruno ! Je ne vois pas du tout de qui tu veux parler mais je pense qu'il aurait écrit :
"Mais bordel, SUPER U, c'est français !... Pourtant." au lieu de Carrefour.
Mais bon, je ne voudrais pas offenser la prose de ce certain Bruno qui écrit pas trop mal soit dit en passant !! hihi...
Allez, plein de bizzzz...
Et aujourd'hui, tout pile J-2mois !!!!!!!!!

Répondre à ce commentaire

Par Jean-philippe

le 18/05/2009 à 05:05:23

Il a corrigé!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire