Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Jean-philippe  Nom  
 Age  0  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  Tourisme  Durée du séjour  indéfini
 Date de départ  23 AOUT 2008   Note: 5/5 - 6 vote(s).
 Description : 

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Jean-philippe ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Guyane française
 Date du message : 26/11/2008
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Un mot d'ordre : No trespassing (ne pas trépasser)

 

Mardi 25 Novembre

Journée un peu particulière en Guyane. Vue de Saint laurent ça donne quelque chose comme ça....

Je sors en voiture de mon petit chemin de terre et sur le coté gauche, au milieu de la route des bus... Une petite photo ; c'est pas tous les jours! Passé la surprise je crois que je n'ai pas réfléchi une seule seconde au pourquoi ces bus au milieu de la route. Quand on n'a pas de cerveau...
Je poursuis mon chemin jusqu'à l'école. Mon téléphone sonne pendant la classe, j'éteins rapidement. Une collègue qui m'appele... ?
Oui, je sais, c'est pas bien ; j'avais oublié que cette année ils n'étaient pas tous sourds. Elle me rappele à la sortie de la classe : « - Tu peux venir nous chercher au pont de Balate? -..., oui...?!??. Mon responsable et elle ont laissé, contraints et forcés, leurs voitures à cet endroit.

En fait il y à des manifestations en Guyane contre la hausse excessive du prix de l'essence. Ne me demandez pas à combien est le litre d'essence en ce moment ici je ne sais pas ; ce n'est pas affiché aux stations essence. Mais apparement c'est le plus cher de 'France'. Le mécontentement (légitime!) prends la forme de barrages routiers rendant l'accès à la ville impossible en voiture ; et accessoirement aux camions transportants l'essence !
Finalement la ville se retrouve enclavée!! Drôle de sensation d'étouffement en pleine ville rien que de savoir qu'on ne peut pas sortir! Ca me fait maintenant penser à la bulle dans Les Simpsons-le film.

Apparemment la situation peut durer. Toute la journée d'hier déja, on a entendu « -Vous avez pensé à faire le plein d'essence?... » Aujourd'hui c'était surtout : « vous avez prévu assez à manger?... » ... Ca s'est déja produit il y a quelques années selon certaines sources, durant une semaine... Pour cette fois, on verra.
Ce qui serait attendu c'est une médiatisation en France afin de faire bouger les choses...alors s'il vous plait parlez-en entre vous pour faire connaître le problème, soyez cool!...et regardez votre télé (peut-être d'avantage RFO, quoique...) vous y verrez peut-être une tranche de vie Guyannaise....


25112008Jean-Guy955473973



Mercredi 26 Novembre

Ce matin réveillé au bruit du portable d'Aurore, encore. Un « putain, tu fais chier Aurore » est sortie tout seule ; désolé et désolée...Pas grave du tout, la vie en coloc quoi...bon si c'était vraiment tout les matins jlui ferai bouffer son téléphone, c'est pas le cas.

L'état de siège se poursuit et s'intensifie ici. Je croise encore plus de monde que d'habitude marchant au bord de la route... Je fais 50 mètres, prends un autostoppeur. Je lui fais faire 50 mètres en voiture et m'arrête. Au loin un nouveau barrage interdit l'accès principal à la ville. Des barrages, non plus vraiment autour de la ville mais aux croisements stratégiques, ici le seul rond point de la ville.
Plan B la piste de Vampire.
Après avoir presque perdu mes roues dans les trous de la piste, j'arrive à l'APADAG (là ou je travaille). Personne. Portes fermées. J'ouvre et entre, pas d'éléctricité. Un élève, qui depuis 3 semaines ne vient pas au soutien, arrive. On commence à discuter du problème quand mon téléphone sonne. C'était prévisible. Une collègue accompagnée d'une élève : « Allo,tu peux venir nous chercher au nouveau barrage sur la route de Saint Jean ». Nous avons passé près de 2heures sur les problèmes liés à l'essence. Les prises en charges des autres enfants sont annulées.

Cet après midi on rentre chez nous, demain on ne travaille pas, après demain non plus, et ce « jusqu'à nouvel ordre » nous a-t-on dit. La situation est relativement grave.

Au final, l'ensemble des magasins sont fermés, mais aussi les banques, la poste, et les établissements scolaires. En ville quelques voitures tournent en rond, beaucoup de monde déambule à pieds ou en vélo.
Des 'expéditions' pour se ravitailler au Surinam en eau et nourriture émergent de ci de la...
On nous annonce une coupure éventuelle de l'eau.

Et dire que je n'ai déja plus de jus de fruits pour mon petit dèj' demain!


26112008Jean-Guy955473973

 

(j'ajoute un message anterieur à celui ci ; je voulais en temps presque réel donner des nouvelles de cette évènement plus que particulier!)

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par Elise

le 27/11/2008 à 17:31:09

J't'aurai bien fait envoyer un litre de jus de fruits mais tu n'as pas voulu faire de même avec ton pot de confiture...
Donc........ DEMERDE TOI ! hihi...
Non, sans blague... Courage !!!

Répondre à ce commentaire

Par El charengero

le 08/12/2008 à 23:40:19

Quand tu commences à te ravitailler au suriname c'est que ça devient grave !

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Philippe

le 09/12/2008 à 02:12:23

Pas besoin de ravitaillement j'ai toujours la dose de pâtes et de riz au cas ou...au cas ou ça justement...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty